• https://www.youtube.com/watch?v=_giP1jBzFxM



    on commence à voir les journaputes faire de la propagande contre le mouvement du 17novembre "c'est minable!" "on va pas manifester à côté de l'extrème-droite" (assez bizarre cette diabolisation de "l'extrème-droite" dans une France dont le "petit monde" politique est, comparé avec les années, 60, massivement  beaucoup , beaucoup plus à droite !) etc, visiblement
    nos maîtres (les vrais ! les banquiers européïstes, les sponsors de Macron, etc) commencent à s'inquiéter, et ils veulent contrer ça tout de suite de peur que ça déborde !

    Raison de plus pour y participer !

    la suite  (très important la suite !) :

    http://149.56.120.35/video/qmKO7MkHPc8/mobilisation-du-17-novembre-comment-assurer-la-transition-politique-/

     

    une autre remarque : vous savez j'espère (ça fait partie de la culture de base ! même pour les athées) que Jésus a dit dans le Sermon sur la Montagne "heureux ceux qui on faim et soif de la justice".
    eh bien voici un exemple de quelqu'un qui a faim et soif de la justice (et que ça empêche de dormir) 

     

    le PARDEM APELLEAU BLOCAGE DU 17 :

    Le 17 on bloque tout !
     
    Par Jacques Nikonoff, président du Parti de la démondialisation (Pardem)

     
    Depuis que j’ai mis mon gilet jaune de la sécurité routière sur la plage avant de mon véhicule, je croise en Seine-et-Marne un nombre incroyable d’automobilistes qui ont fait comme moi. Combien ? Une voiture sur 30, sur 20, sur 10 ? Le phénomène est massif et se renforce jour après jour, il n’y a qu’à compter les voitures avec gilets jaunes dans les parkings des grandes surfaces. Les appels de phares ou coups de klaxon lorsqu’on croise un autre gilet jaune deviennent un signe de reconnaissance et de complicité.
     
    Bien sûr, le Parti de la démondialisation (le Pardem) appelle à participer aux initiatives du 17 novembre. Ce phénomène est inédit. Son développement reste totalement imprévisible. En fait, cette traînée de poudre populaire semble être à la fois une protestation radicale contre le macronisme, pas simplement focalisée sur la hausse des prix des carburants, et contre l’impuissance générale apparente, politique et syndicale. Pour autant, jusqu’à présent, les gilets jaunes ne sont pas prêts à se faire récupérer et à se donner aux extrêmes ou réputés tels, quels qu’ils soient, contrairement à la lancinante campagne des grands médias pour tenter de les discréditer.
     
    Plan de la note :
     
    1.- Certes, les voitures individuelles polluent, mais il n’y a pas qu’elles !
    2.- Lutter pour le pouvoir d’achat, plus que jamais, est nécessaire et justifié, les gilets jaunes ne sont pas des « beaufs ».
    3.- Arrêtons l’écologie punitive et construisons la transition sociale, écologique et démocratique.
    4.- Investir les réseaux sociaux pour en faire l’arme du peuple.
    5.- Construire un front du peuple auto-organisé.
     
    Pour lire la note, cliquez ci-dessous :
    http://www.pardem.org/actualite/luttes/895-le-17-on-bloque-tout
     
    Les choses sont donc claires. L’Union européenne est au cœur de l’augmentation de la fiscalité sur les produits pétroliers, entre autres.


    votre commentaire
  •  

     

    (pour voir les photos aller sur le site de Donbass Insider )

     

    Pouchiline et Passetchnik élus à la tête de la RPD et de la RPL

     

     

    Hier, 11 novembre 2018, avaient lieu en République Populaire de Donetsk (RPD) et en République Populaire de Lougansk (RPL) les élections visant à élire les chefs des deux républiques, ainsi que les députés. À l’issue de ce scrutin, les deux chefs par intérim de la RPD et de la RPL ont été élus.

     

     

    Les élections se sont déroulées dans de bonnes conditions, et aucune irrégularité importante du processus électoral n’a été enregistrée, que ce soit par les commissions électorales de chaque république, ou par les plus de 90 observateurs internationaux qui étaient présents (dont moi-même). Les bureaux de vote ont ouvert de 8 h à 20 h, et n’ont pas désempli tout au long de la journée.

     

    Le taux de participation a été très important : en RPD, 1,6 millions de personnes se sont déplacées pour voter, soit 80,1 % des personnes en âge de voter ; et en RPL, le taux de participation a été de 77 %. De très bons chiffres qui montrent l’enthousiasme de la population.

     

    Un enthousiasme qui se manifestait de manière concrète devant chacun des sept bureaux de vote que j’ai pu visiter tout au long de cette journée en tant qu’observatrice. De Donetsk à Starobechevo, des chants, des danses traditionnelles et des stands où les gens pouvaient acheter de la nourriture et des boissons étaient organisés devant les bureaux de vote, donnant une ambiance festive.

     

    Festivités

     

    Là où les médias occidentaux y voient une chose négative (l’AFP en tête, méritant ainsi sont surnom d’Agence France Propagande), l’ensemble des autres observateurs avec qui j’en ai discuté, s’accordaient à dire que cette ambiance festive était de loin préférable à l’ambiance d’enterrement dans laquelle ont lieu les élections en Europe.

     

    Beaucoup m’ont même dit que l’on devrait s’en inspirer pour rendre les élections plus joyeuses et attractives en occident. Comme l’a souligné un de mes collègues italiens hier, après tout il est plus logique de célébrer l’expression de la voix du peuple (et donc la démocratie), que d’aller voter en traînant les pieds dans une ambiance sinistre.

     

    En tout cas, contrairement à ce qu’a pu raconter l’agence de propagande ukrainienne UNIAN, les files d’attentes dans les bureaux de vote ne faiblissaient pas tout au long de la journée. J’ai visité des bureaux de vote du matin jusqu’au soir, et à aucun moment je n’ai vu de bureaux de vote vides. Il y avait toujours beaucoup de monde, ce qui confirme que le taux de participation annoncé est conforme à la réalité.

     

    Forte participation

     

    Affluence des votants

     

    Photos : DAN

     

    Les personnes que j’ai interrogées dans les bureaux de vote se disaient enthousiastes de voter, et beaucoup ont souligné que c’était une élection importante pour l’avenir des deux républiques.

     

    Nous avons pu inspecter les urnes, vérifier l’intégrité des scellés et les listes de votants, regarder les bulletins de vote, et interroger les votants et le personnel des bureaux de vote. Tout était absolument conforme et transparent.

     

    Inspection des scellés

     

    J’ai pu constater que la répétition des « primaires » de 2016 avait porté ses fruits et permis aux deux républiques de mettre au point des procédures électorales conformes aux standards de l’OSCE, qui ont été appliquées avec succès ce 11 novembre.

     

    La sécurité a bien sûre été renforcée pendant ces élections par crainte d’attentats ou de tentative de saboter ces élections de la part de Kiev.

     

    La presse occidentale n’a pas pu s’empêcher de gloser sur les hommes armés qui surveillaient les bureaux de vote, présentant cela comme une chose menaçante, en oubliant que les dernières élections présidentielles en France se sont déroulées exactement de la même façon, avec des policiers et des gendarmes devant les bureaux de vote, et ce, alors que la France n’est pas en état de guerre, contrairement aux Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk !

     

    Faut-il en conclure que la France est une dictature où les gens vont voter le fusil sur la tempe ? Non bien sûr, en venir à une telle conclusion est tout aussi ridicule dans un cas que dans l’autre, mais cela montre bien le biais cognitif qui affecte les médias occidentaux pour tout ce qui touche de près ou de loin le monde russe.

     

    Ce qui est considéré comme normal et rassurant en France, est jugé comme menaçant en RPD et en RPL. Mais à part ça, d’après les médias occidentaux, ils ne font pas de la propagande…

     

    Le résultat après dépouillement de 97,52 % des bulletins en RPD, donne Denis Pouchiline vainqueur avec 60,9 % des voix, suivi de Roman Khramenkov (14,1 %), Elena Chichkina (9,2 %), Roman Evstifeïev (7,8 %) et Vladimir Medvedev (6,4 %).

     

    Et en RPL, après dépouillement de 96 % des bulletins de vote, Léonid Passetchnik est donné vainqueur avec 68,4 % des voix, suivi d’Oleg Koval (16,57 %), Natalia Sergoun (7,89 %), et Lioudmila Rousnak (5,84 %).

     

    Du point de vue des élections législatives, en RPD le mouvement République de Donetsk a obtenu 74,3 % des voix et Donbass libre 25,7 % après dépouillement de 27,19 % des bulletins de vote. Le décompte se poursuit.

     

    À Lougansk, le mouvement Paix de Lougansk a remporté 74,13 % des suffrages, pendant que l’Union Économique de Lougansk a remporté 25,16 % des voix.

     

    À l’heure où j’écris ces lignes le décompte se poursuit et les chiffres pourraient donc encore changer un peu, mais il y a peu de chances que la tendance indiquée s’inverse.

     

    En RPD ces résultats renforcent la majorité dont disposait le mouvement République de Donetsk au parlement, et confortent Denis Pouchiline dans sa position de chef de l’État. Désormais il n’est plus le chef de la RPD par intérim, mais le chef de la RPD élu par le peuple, et cela fait une énorme différence.

     

    L’assistant du président russe, Vladislav Sourkov a d’ores et déjà félicité les deux vainqueurs, en soulignant que «  le haut taux de participation a montré au monde entier que vivent dans le Donbass des gens fiers et intelligents qui croient en eux-mêmes, se défendent avec force et n’acceptent pas la politique stupide des autorités de Kiev  ».

     

    Il a aussi exprimé le souhait que les deux chefs d’États nouvellement élus vont faire tout ce qui est en leur pouvoir pour améliorer le niveau de vie de la population et appliquer les obligations internationales des deux républiques.

     

    Hier, 11 novembre 2018, quatre ans et demi après le référendum d’indépendance qui avait vu la naissance de la RPD et de la RPL, la population des deux républiques a réaffirmé avec force son soutien aux autorités des deux républiques et sa volonté de faire entendre sa voix.

     

    Christelle Néant

     

    Voir l'article sur Donbass Insider

     


    votre commentaire
  • https://hdclips.top/hd-videos/nr_xbTXYNqY/la-france-va-t-elle-dispara%C3%AEtre-emmanuel-todd-aur%C3%A9lien-enthoven-fran%C3%A7ois-asselineau

    Qu'est-ce qu'on ne donnerait pas pour un débat Mélenchon-Asselineau !

    c'es ça qui serait interessant


    votre commentaire
  • Les scènes de films  que j'ai le plus aimées et qui me hantent le plus (et qui me donnent les larmes aux yeux) ?
        *  la scène finale de "Manhattan" , de Woody Allen https://www.youtube.com/watch?v=ylZgG5kC6cI
        * la scène finale de "L"invitée de l'hiver", de Alan Rickman (bizarrement aucun descriptif de ce film ni critique n'en parle ! tout le monde se focalise sur le couple mère-fille, et rien sur ces enfants !!! (ni les chatons ... ) pourtant c'est selon moi la partie la plus tragique la plus profonde et la plus importante du film)
        * la scène finale de "Les joueurs d'échecs" ("Chatrandj ke Khilari") de Satyajit Ray. http://www.youtube.com/watch?v=8lvnl_W59IE
    les textes littéraires qui vous donnent envie de pleurer ?
        * le dernier paragraphe du roman de Haruki Murakami: "La course au mouton sauvage"
        * l’épisode des « Mémoires d’Outre-Tombe » de Chateaubriand intitulé « un orage en Suisse »
        * en lisant « Brève Rencontre »
    Les musiques qui vous donnent envie de pleurer ?
        * le thème principal des « Forains » d’Henri Sauguet


    votre commentaire
  • https://www.legrandsoir.info/l-austerite-c-est-le-petit-nom-de-la-guerre-de-classe-sputnik-news.html

    il est plus que temps de se remettre à analyser et à faire usage du bon sens (bon sang ! mais c'est bien sûr !)


    votre commentaire
  • le PS s'indigne que Mélenchon soutienne le budget social (enfin timidement social, que serait-ce si c'était un budget prévoyant le rétablissement des choses et des allocations que TOUT LE MONDE, droite comprise, trouvait normal dans la France des années 50, 60, et 70 !?   ) du gouvernement italien nouvellement élu !
    non seulement le PS n'a plus rien de socialiste et est devenu ANTI-socialiste, mais il est aussi ANTI-social, anti-démocratique, et anti-populaire ! le larbin des banques et de leurs appetits de lutte de classe !

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2018/10/25/25002-20181025ARTFIG00081-budget-melenchon-prend-parti-pour-l-italie-de-salvini-le-ps-s-indigne.php


    votre commentaire
  • NON

    Une ville où les églises ne sont pas ouvertes n’est pas une ville.

     


    Une maison dont les fenêtres ne sont pas ouvertes n’est pas une maison.

    Une route sur le bas-côté de laquelle on ne peut pas s’arrêter n’est pas une route.

     


    votre commentaire
  •  

    suite à la première vague du féminisme elles l'avaient acquis ce choix, mais maintenant ce n'est plus un choix, c'est une nécessité financière qu'aiment bien le patrons (ont pu diviser les salaires par deux !!! ) et c'est un conformisme imposé une injonction, un "commandement de l'Eglise" hors duquel on est considéré comme une vile paria !

    et le fameux "droit à la différence" on le jette à la poubelle?

    vive la liberté !

    ici le témoignage d'une universitaire qui a préféré être une "maitresse de maison" plutôt qu'une salariée cadre sup' du secteur privé qui plastronne dans les diners snobs :

    https://www.mamanvogue.fr/je-suis-mere-au-foyer-et-jen-suis-heureuse-alors-ne-me-dites-pas/

    je pense que ses arguments seraient plus valables encore pour une femme du peuple.

    Et faire de la peinture, de la broderie, des jeux de cartes, des promenades dans la campagne, de la musique, vous vous voyez faire ça dans une vie de salariée mère de surcroît ? pour ne pas parler d'Internet de se faire une opinion sur le monde, ce que des femmes au foyer comme Béatrice Hervé-Berthelage a le temps de faire, elle, voyez sa page google +

    https://plus.google.com/100055661708748120253


    votre commentaire
  • oui, il y a quelque jours, cherchant des articles sur comment on peut bien dresser les éléphants et leur faire faire les tours assez bluffants qu'on les voit faire dans les cirques (bon je savais déjà, par le livre d'Elian Finbert, que les éléphants sont parmi les animaux les plus intelligents, etc, et aussi très rancuniers !), je suis tombé sur des articles, que j'ai eu la "faiblesse" de lire jusqu'au bout, ce que le lecteur moyen nous apprend-t-on ne fait pas ! se contentant de lire le titre
    ce qui fait que j'ai découvert queuque'chose .....
    J’ai constaté (il y en a plusieurs occurrences sur internet) des articles sur Internet avec un titre effrayant et racoleur disant que pour dresser les éléphants c’est très cruel : on commence par les « briser » psychologiquement pour les dominer (donc tout de suite dans l’esprit du lecteur association d’idée avec les récits de tortures staliniennes ou autre où on « brise » la volonté du prisonnier jusqu’à ce qu’il fasse tout ce qu’on veut    ), donc implication tout de suite dans l’esprit du mougeon de lecteur qui n’aura (comme nous l’apprennent les études psychologique !) lu que le titre et les premières phrases - mais pas l’article ! - les tours qu’on voit faire aux éléphants dans les cirques vous avez tort d’y prendre plaisir, c’est obtenu par des traitements cruels et dégradants, il faut aaaaboliiiir cette aaaaabomination que sont sont les cirques avec des animaux, CQFD ! Mais quand on lit l’article on vous raconte comment les mahouts en Inde au XIXè siècle brisaient la volonté des éléphants sauvages capturés pour s’en faire obéir. Mais là, on commence à tiquer    : euh et le dressage des éléphants de cirque il est où ? Et d’ailleurs plus loin l’article avoue que ce n’est pas ce qu’on fait aux éléphants de cirques, car ceux-ci sont nés en captivité, et que là on obtient leur obéissance en les mettent à côté d’un éléphant déjà soumis, et puis on dit carrément que pour le dressage des éléphants de cirque ce dont on a besoin surtout c’est de la psychologie et tout ça. Bref la vision apocalyptique et cruelle du premier paragraphe n’est pas du tout pertinente !!  

    Mais alors, si on a un minimum d’esprit d’examen, comme on nous apprenait à en avoir autrefois à l’école (au collège, bref tous ceux qui ont le bac doivent avoir appris ça!), de toutes façons les gens du peuple (en 1995 du moins) en ont spontanément sans qu’on ai à leur apprendre (par contre les intellos diplômés de l’université semblent l’avoir perdu!), donc un peu d'bon sens, comme l’inspecteur Bourrel par exemple, on se dit « mais alors cet article c’est de la désinformation !  De la manipulation mentale malhonnête ! » Dans quel but ? (ça je ne sais pas, mais désinformation calculée, manipulation des gens, ça c’est sûr). Et pour ceux qui ont (comme nous ! Eh eh!) l’expérience des trucs utilisés par les journaputes pour diaboliser Trump, ou Chavez par exemple, c’est tout à fait le même procédé. Exemple récent la Pologne. Le gouvernement actuel, eurosceptique, ne plaît pas à nos maître, alors les « journalistes » sortent un grand titre disant que « les polonais » manifestent contre leur (méchant ! méchant ! - comme Kadhafi quoi...) gouvernement. Bon au sein de l’article ils sont quand-même obligés de reconnaître que le dit parti au pouvoir, est très populaire auprès des polonais, et que sa côte loin de baisser reste allégrement élevée !   (bon, seuls les articles les plus copieux finissent par glisser, en passant, dans une toute petite phrase au fin fond de l'article, que si il est si bien vu c’est qu’il a allongé la durée des congés maternité (que le gouvernement libéral, « moderne », « démocratique », « réformateur » qui avait orchestré la tant vantée transition de la Pologne à la modernité capitaliste européenne et tout ça, avait raccourci ! Je me souviens quand Barbara Pierzak l’avait annoncé, sans aucune critique), et qu’il a doublé le montant des allocations familiales ! (ben, si Macron faisait ça en France sa côte cesserait d’être catastrophique) Mais comme (des études scientifiques viennent de nous l’annoncer, et les propagandistes doivent le savoir depuis longtemps eux) la majorité des gens ne lisent QUE LE TITRE des articles d’actualités, sans lire ce contenu, l’effet obtenu est ? Vous avez compris !  

    Donc ceux qui ont l'expérience de ces "trucs", les reconnaissent tout de suite ! et donc :

    voilà une manipulation du même type sur le dressage des éléphants !

    Ce qui par ricochet DECONSIDERE complètement l’ensemble des articles et propos qu’on nous entonne (c’est vrai au fait !  c’est très « tendance », d’autres diraient orchestré ….) sur les animaux des cirques malheureuuuuux, traités cruuueeeelement, et tout ça.

    La seule chose qui me manque c’est pourquoi ? « à qui profite le crime ? », quand il y a des intérêts capitalistes à la clé, on comprend tout de suite (les vaccins par exemple …. bon j’dis ça, j’ai rien dit, mais hein ?), ou des intérêts géostratégiques, et tout ça. Mais là ? C’est quoi les intérêts qui essayent de nous « bourrer le mou » ?

    Je sais pas.

    La passion idéologique plus l'aiguillon de la volonté de convaincre à tout prix ?
    Mais, déjà, en tous cas, que cette campagne soit ainsi orchestrée et formée visiblement de (au moins beaucoup, peut-être 100 % ? ) mensonges, et de manipulation malhonnête du subconscient du « bon peuple », ça déconsidère tout ce discours, et jette le soupçon sur cette campagne !

     

    J'ai bien l'impression qu'on peut continuer à aller au cirque avec plaisir ! http://miiraslimake.hautetfort.com/archive/2017/11/20/vive-le-cirque-5998645.html


    votre commentaire
  • http://divergences.be/spip.php?article1614&lang=fr

    Quand on vous disait que le fameux "terrorisme" dont on vous rebat les oreilles depuis quelques années et au nom duquel on vous enlève une à une toutes vos libertés et toutes vos dignités, n'était que de l'arnaque, qu'un faux semblant, qu'un concept manipulé et pervers, pervers, tout à fait pervers au sens étymologique.

     

    DE PIRE EN PIRE ! (ET DE PLUS EN PLUS CLAIR !     )

    Le sénat belge a adopté ce mercredi 30 janvier 2013 le projet de loi, déposé par la ministre de la Justice belge, qui dote le code pénal belge d’un article 140 bis incriminant pour terrorisme l’auteur de « tout message public » qui « préconise directement la commission d’infractions » visant à déstabiliser ou détruire le système économique et/ou politique qui régit nos sociétés et, ce, malgré l’avis rendu par le Conseil d’Etat, le 18 septembre dernier, qui estimait que cet article restreignait les libertés d’association et d’expression garanties par la Constitution belge. Par exemple tout acte de lutte de classes, de désobéissance civique, les "faucheurs volontaires", diffuser les idées de Chouard, etudier le marxisme-léninisme, appeler à la Grève Générale, etc, etc.

    comme dit le groupe esperantiste de rap "la pafklik'"  :

    Por miaj ĵurnalistoj agado de teroro
    Sinonimas kun nura kontestado 


    Vous avez peut-être lu une définition dans le dictionnaire dans le temps, oubliez-là, ce n'est pas du tout ça !! En tout cas l'usage qu'en font les apprentis dictateurs qui vous mênent vers l'enfer et le totalitarisme pour le "bétonnage" de leurs interêts mafioides, ce n'est pas ça.

    vous ne croyez pas?

    Vous n'avez pas déjà remarqué cette dérive de plus en plus poussée de la part de nos chers "flics" politico-Busho-Sarkozysto-pensée-unique à qualifier de "terrorisme" (et, surtout !!, dans les termes mêmes de la loi !)  une foule de comportements qui n'ont absolument rien à voir avec ce que dans l'imaginaire moral on agite devant vos yeux pour vous convaincre et vous ... terroriser ! comme casser des vitrines, saboter des antennes, occuper son usine, manifester quand même même si ça a été interdit ! etc, etc

     

    Et voici le plus beau ! et qui est en même telmps le révélateur absolu de la nature de l'opération ! ... un aveu presque (faut-il qu'ils se croient sûr d'eux maintenant, sûrs d'avoir lavé le cerveau des gens tellement que des manipulations conceptuelles égalées seulement par celles des soviétiques ou de Hitler, ne les font même plus sauter sur leur chaise):
    Aux Pays-Bas 90% des votes se font maintenant avec des machines à voter; or ça commence à se savoir, et pas seulement aux Etats-Unis, que les ordinateurs de vote, ça ne présente aucune sécurité contre la fraude et la manipulation, surtout quand le logiciel est la propriété d'une entreprise qui refuse même de le divulger  aux instances de contrôle!
    Une association  "Nous ne faisons pas confiance aux ordinateurs de vote" présisée par Rop Gonggrijp commence à faire des ennuis à l'entreprise qui posède le marché des élections Néérlandaises, Groennendaal,
    qulle est la réaction  de Gro ennendaal ?
    Essayer de faire arrêter (ouii      !    arrêter) Rop Gonggrijp sous le prétexte que "ses activités sont en train de déstabiliser la société et sont donc  en celà assimilable à du terrorisme" (1)

    Vous avez bien lu.
     

    (2)

    bref quand les militaires argentins faisait "disparaîtres les syndicalistes, les torturaient  puis laisait leurs cadavres défigurés sur le bord d'une route, ce n'était pas du terrorisme puisque c'était pour défendre l'ordre établi (et donc pas davantage quand les SS ont masacré toute la population d'Oradour), par contre le MDRGF, qui parle à l'opinion des dangers toxiques des pesticides agricoles, est une organisation terroriste puisque'elle déstabilise la société!

    Récemment je viens de lire que les actions des amis des bêtes qui montent des opérations illégales pour s'emparer des chiens de laboratoires (promis à une mort horrible après toute une vie en cages) les sauver et leur rendre la liberté sont officiellement quallifiées de  ... "terroristes" (ben oui, puisque ce qu'ils font est illégal, comme était illégal avant 1861 les actions des anti-esclavagistes qui aidaient les noirs fugitifs du Su, par exemple, etc). Pourtant si il y a bien quelque part de la terreur c'est bien dans dans les yeux des chiens promis à la vivisection qu'elle est ! Il n'y a plus de limite à l'insanité de l'usage rituel et dévoyé de ce terme par les officiels du Libéral-fascisme

     

    ENCORE MIEUX !!!!
    aux USA (oui aux USA, autrefois s'aurais été en URSS maintenant le totaalitarisme s'est déplacé ) si vous dénoncez les dangers de l'extraction des gaz de schiste vous êtes arrếté !! et vous êtes ...... fiché sur la Terror Watch List du Department of Homeland Security 

    http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-usa-arrestation-de-josh-fox-realisateur-du-film-gasland-98680191.html



     

     

     


    Et noubliez pas que dans les années 40 on apellait "terroristes" ceux que après 45 on a appelé "Résistants". de Gaulle et Jean Moulin étaient de dangereux chefs terroristes.

    Bref ,ceux qui gagnent s'appellent des  résistants , ceux qui perdent, des terroristes.

    (Et Staline quand il s'est mis à fusiller plein de gens, comme par exemple le romancier espérantiste Varankine c'est sous l'accusation de "terrorisme". Quand à Hitler il se plaignait de la "propagande terroriste" qui à l'étranger dénigrait la "nouvelle Allemagne"....)



    (1) et en plus il veut poursuivre l'émission de télévision qui a soulevé le lièvre pour .... dommages et interêts pour les pertes de recettes que cela a pu entraîner ! ...
     si vous n'avez pas compris la nature de la distature mafioïde actuelle !)

    Un fois qu'on a compris le sens de cette dérive, même pas naturelle, mais bien savamment pensée, on dit:
    Quand j'entend le mot "terrorisme" je sors mon révolver!


    "MAL NOMMER LES CHOSES C'EST PARTICIPER AU MALHEUR DU MONDE" – Albert Camus

    Tout ça est très bien analysé par Patrick MIGNARD, économiste à Toulouse, dans ce texte : Les "avantages" collatéraux du terorisme

    (2) ah ces marchands de machines à voter! non seulement c'est suspect dès le départ mais quand on voit sur le site d'une boite française ( http://www.france-election.fr/rd.pdf)  http://www.france-election.fr/ReponseSV.pdf )  cet extrait de la conclusion du premier papier ("rd.pdf"), qui devrait être recopié dans cet article, tellement il est édifiant : Début de citation «On entend dire régulièrement que nous sommes un danger pour la démocratie. Mais comme on peut le voir, le danger pour la démocratie vient plutôt des fausses informations, des demi-vérités et des rumeurs qui circulent de plus en plus facilement grâce à Internet. La régulation de ces "phénomènes non démocratiques" tarde à arriver car le législateur est bien perplexe vis-à-vis de cette toile immense qu'il faut protéger afin de protéger les libertés individuelles. La liberté d'expression est essentielle. Mais dans le respect des lois et des règles de la République.» Fin de citation Que voit-on? Nous avons une société commerciale entièrement privée, qui prétend œuvrer par ailleurs pour des résultats d'élections "plus précis" et "plus démocratiques". Critiquée par plusieurs sources différentes de manière parfaitement recevables et argumentées, cette obscure société en appelle à un plus grand contrôle d'Internet et finalement, à de la censure. Ça ne vous rappelle rien?


    - autre usage révélateur du mot, dans la nouvelle loi votée au Parguay visant à interdire la lutte des paysans  pour leurs terres:
    "A Câmara de Deputados aprovou ontem a chamada "Lei antiterrorista", sob pressão da Embaixada dos EUA, que criminaliza a luta pela terra no Paraguai e que perseguirá os lutadores antiimperialistas, acusando-os de "terroristas", assim como Stroessner perseguia a todo combatente contrário à ditadura, acusando-o de comunista."

    et ici, dans cet article qui parle des Mapuches, ce paragraphe, encore ! :
    Sous la dictature, les mapuches ont perdu 200 000 des 300 000 hectares qui leur restaient. L’avancée des entreprises forestières et hydro-électriques sur leurs terres a provoqué une augmentation exponentielle de la pauvreté et de l’émigration. Désespérées, beaucoup de communautés envahissent les terres dont se sont emparées les entreprises forestières, et pour cela sont accusées de « terrorisme ». ...

      - Autre usage vraiment frappant: Les israeliens bombardent le Liban, tuant des  centaines de civils innocents, juste pour terroriser  la population et faire plier le pays, et plus encore se retrouvent sans toit, leur maison, tout leur avoir, détruit; après la fin des hostillités le Hezbollah offre son aide aux familles sans abris, et les victimes, sur présentation d'un dossier composé simplement d'attestations de voisins se voient remettre sans autre formalité une indemnité pour réparer sa maison, ou la reconstruire. Cet argent vient de la République d'Iran. Via la banque Saderat. Conclusion: les Etat-Unis la banissent immédiatement du système bancaire international en l'accusant de .... "financer le terrorisme international"

    Sans commentaire.


    Et en prime on se fait un petit plaisir, on écoute Chavez (à Londres, à coté du maire de Londres Ken Livingstone) iom da plezuro:


    "Ces dipositions (la décison-cadre de la Comission eropéenne en 2001), définition du terrorisme et MAE, permettent de qualifier de "terroriste" tout acte de contestation et éclairent le sens de l'état de guerre d'un nouveau genre décrété par le président Etat-Unien G.W. Bush, relayé par les instances du régilme européen: l'épouvantail du terrorisme aux milles visages permet au capitalisme de tomber le masque droitdelhommiste. ....

    Et, donc, à propos de la lutte des classes, dont certains aimeraient tellement qu’elle soit finie qu’ils ont déclaré qu’elle était effectivement terminée, qui a dit : « Oui, Messieurs, c’est la guerre entre les riches et les pauvres : les riches l’ont voulu ainsi ; ils sont en effet les agresseurs. Seulement ils considèrent comme une action néfaste le fait que les pauvres opposent une résistance. Ils diraient volontiers, en parlant du peuple : cet animal est si féroce qu’il se défend quand il est attaqué.  » ? (Blanqui)

     

    Le Terrorism Act 2000 britannique, entré en vigueur en février 2001,  quidéfinit comme terroristes un certain nombre de délits lorsqu'ils sont commis ou que l'on menace  de les commettre "pour influercer le gouvernement" (sic)
    Et dans le mêm temps  :
    A rebours du sens comun qui perçoit immédiatement le caractère politique de telles "motivations", la Comission rapelle que la convention pour la repression du terrorisme de 1977 dénie tot caractère politique aux actes qualifiés de "terroristes" et aux motivations de leurs auteurs.
    et parmi les motivations retenuees par la décision-cadre du 13 juin 2002 on trouve : "lorsque l'auteur les commet dans le but de .... - contraindre "indûment" des pouvoirs publics ou une organisation internationale à accomplir ou à s'abstenir d'accomplir un acte quelconque" (Claude Guillon, in La Terrorisation démocratique, 2009)
    (ce qui veut dire que les compagnes d'Amnesty Internationales en faveur des prisonniers d'opinion étaient du terrorisme, que quand des fonctionnaires font grève c'est du terrorisme, que les pression que l'Occident avaientfait sur l'URSS pour demander la libération de Sakharov, ou empêcher Cuba d'exécuter des preneurs d'otages, c'était du terrorisme )


    En ce jour anniversaire de l'appel d'un "chef terroriste" des années 40 (!) n'oublions pas tout ça !

     

    2 commentaires
  • Qu’est-ce qu’il y a comme gens qui vont à messe ! l’église est pleine de monde ! Je veux dire : les trottoirs sont pleins de gens qui font bien dévotement leur jogging dominical, (et en uniforme de jogging d’ailleurs).

     


    votre commentaire
  • nos maîtres  libéral-fascistes n'osent pas supprimer ouvertement les communes (seules cellules de démocratie encore vivantes en France ...) alors elles les vident de leurs substance par la bande en leur otant toutes leurs prérogatives et en les tranferant à des structures non démocratiques de technocrates et de "copains et coquins", le tout bien soumis aux lobbies capitalistes !

    ainsi la revu de  de presse de l'UPR, le parti de François Asselineau, nous apprend que :

    Les maires perdront le pouvoir de l’eau

     

    Le transfert aux intercommunalités de la compétence de l’eau potable et de son épuration vient d’être confirmé par la loi. Seules quelques communes rurales pourront conserver ce pouvoir au-delà de 2020.

     

    Source : les Échos (8 août)

     

    Nouvelle étape dans la mise à mort de nos communes pour détruire l’âme de la France. Le but des européistes est de remplacer le triptyque français commune – département – Nation par le triptyque européiste canton – euro-région – UE, sur le modèle des États-Unis. François Asselineau fut le seul candidat, parmi les onze à l’élection présidentielle de 2017, à l’expliquer clairement aux Français.

     

    Laurent Cerino, REA

     

     

    Faisons nôtre ce conseil d’Étienne de La Boétie, dans son célèbre Discours de la servitude volontaire, publié en 1574 mais d’une actualité brûlante : « Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres. »

    vous avez encore un bulletin de vote, ils ne vous l'ont pas encore retiré, alors profitez-en avant qu'il ne soit trop tard, et votons UPR !


    votre commentaire
  • Lisez cet article en lien :

    https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-police-justice/20150401.RUE8489/poisson-d-avril-des-mouchards-dans-vos-detecteurs-de-fumee.html

    attentivement.

    Et maintenant réfléchissons : oui, pour l'instant c'est un poisson d'avril, mais, souvenez-vous, en 1972 l'interdiction de fumer dans les cafés c'avait été un poisson d'avril  ça aussi .....

    http://www.bu2z.com/1-avril-1972-interdiction-fumer-lieux-publics

    ce qui montre en passant que souvent les faiseurs de poissons d'avril sont comme les prophètes, ils sentent le vent et l'ai du temps et ce qui vient, et comment l'impensable peut devenir le réel qui vous tombe dessus et ne se trompent pas, la preuve)

    De plus il est évident que ça entre tout à fait dans l'évolution actuelle, et que ces appareils sont une porte ouverte idéale pour cette pratique (et d'autres encore).

    Alors maintenant. Les paris sont ouverts : dans combien de temps ce poisson d'avril sera devenu une réalité ?

     

     

    votre commentaire
  • Le supplice de la Grèce

    (L’éditorial est disponible sur le webmagazine http://www.les7duquebec.com  )

    La Grèce n'est que le premier supplicié

    Voici ce qui s’écrit dans les médias alternatifs à propos de l’odyssée de la Grèce en faillite:

     

    « Les contribuables européens ont versé 289 milliards d’euros de prêts à la Grèce lors de trois plans de sauvetage, la part française s’élevant à 40 milliards d’euros. La dette publique grecque s’élève à 180 % de son PIB et le système bancaire est en faillite puisque 98 milliards d’euros, soit 44,9 % des créances bancaires, sont douteuses. Le PIB grec a chuté de 23 % entre 2008 et 2017, tandis que le salaire minimum est passé de 794 à 684 euros, que les prix de l’immobilier ont brutalement chuté de 50 %, que les systèmes d’éducation et de santé se sont effrités, que les jeunes ne pensent qu’à quitter le pays, d’où une amélioration apparente d’un taux de chômage de seulement 20 %. Les créanciers de la Grèce (UE, BCE et FMI) ont usé d’un subterfuge honteux pour retarder la faillite inéluctable de la Grèce. Ils ont repoussé de dix ans, à 2032 au lieu de 2022, la date à partir de laquelle la Grèce devra commencer à rembourser sa dette. » (1)

     

    Cette dernière phrase est tendancieuse puisque les Grecs (prolétaires, petits-bourgeois et capitalistes nationaux) versent leur tribut aux banquiers et ils continueront de le faire sous le joug de leurs créanciers sauf que les montants de la rançon versée couvrent à peine les intérêts de la dette, qui ainsi se prolongera pour l’éternité. Ne riez pas, le « modèle » grec sera généralisé au monde entier – l’Italie est menacée de lui succéder, ce que doit préparer le parti des Étoiles.

    « L’Italie, c’est dix fois la Grèce, une situation économique, bancaire et financière catastrophique tandis que, depuis mars 2009, le Dow Jones et l’indice NASDAQ ont progressé respectivement de 300 et de 500 %, soit à un niveau plus élevé, respectivement, de 88 % et 55 % que celui d’avant la crise des « subprimes » (2007-2008). » (2)

    Et la France sera le pays suivant prétend notre correspondant (voilà une perspective drôlement plus menaçante que les humeurs de Nicolas Hulot ce pion politique):

    « Le déficit public français est de l’ordre de 3 % (…). La France, avec 56,4 % des dépenses publiques par rapport à son PIB, est devenue le pays le plus dépensier du monde (…) l’application complète du rapport CAP 22 nous ferait économiser à peine 30 milliards d’euros. La France, face à un déficit public de 59,7 milliards d’euros et de 67 milliards d’euros de sa balance commerciale, a besoin de réformes structurelles pour retrouver la compétitivité internationale et reprendre des parts de marché. (…) Le défi des dépenses publiques à réduire est donc, en réalité, de 200 milliards d’euros. » (3)


    votre commentaire
  •  

    « L’affirmation de soi est de l’ordre de la butée » euh …. ça veut dire quoi ? Vous pouvez traduire ça en français ? Ben c’est le genre de choses Que Nizan a décrit en disant « chacun sait que sans les rochers jamais les vagues ne monteraient si haut » ;
    On ne grandit qu’en se heurtant à des oppositions, et tout ça. Mais voilà le discours du Monsieur qui a émis ces mots "est de l’ordre » du snobisme ! Et, plus important, plus important ! Les pépètes ! d’exprimer un fait somme toute assez simple par des paroles aussi « hexagonales tel qu’on le parle », aussi tordues, incompréhensible et allusives ça véhicule un message, moult important, 1° ça assure qu’on est « entre soi » dans le petit Ghetto (comme Auteuil, Neuilly, Passy) des gens d’en-haut, et puis surtout, ça transmet une information  : que celui qui a dit cette phrase a été payé très cher pour ça, infiniment plus cher que quelqu’un qui a monté un ordinateur dans un atelier à Pnomh-Penh ou posé un water chez vous, tandis que quelqu’un qui aurait exprimé le même fait en des termes clairs explicites et faciles à comprendre n’aurait rien eu. Et il tien à ce que ça se sache, c’est très important par exemple pour sa carrière (et ses futures rentrées d’argent, entre autres).
    Je regrette mais une analyse marxiste du monde (« un tout petit monde comme dit le romancier David Lodge) des « diplômés de l’université » est très importante, et qu’il faut faire.


    votre commentaire
  • Jules Laforgue

    COMPLAINTE DE L'OUBLI DES MORTS

    Mesdames et Messieurs,
    Vous dont la mère est morte,
    C'est le bon fossoyeux
    Qui gratte à votre porte.

    Les morts
    C'est sous terre ;
    Ça n'en sort
    Guère.

    Vous fumez dans vos bocks,
    Vous soldez quelque idylle,
    Là-bas chante le coq,
    Pauvres morts hors des villes !

    Grand-papa se penchait,
    Là, le doigt sur la tempe,
    Sœur faisait du crochet,
    Mère montait la lampe.

    Les morts
    C'est discret,
    Ça dort
    Trop au frais.

    Vous avez bien dîné,
    Comment va cette affaire ?
    Ah ! les petits mort-nés
    Ne se dorlotent guère !

    Notez, d'un trait égal,
    Au livre de la caisse,
    Entre deux frais de bal :
    Entretien tombe et messe.

    C'est gai,
    Cette vie ;
    Hein, ma mie,
    Ô gué ?

    Mesdames et Messieurs,
    Vous dont la sœur est morte,
    Ouvrez au fossoyeux
    Qui claque à votre porte ;

    Si vous n'avez pitié,
    Il viendra (sans rancune)
    Vous tirer par les pieds,
    Une nuit de grand'lune !

    Importun
    Vent qui rage !
    Les défunts ?
    Ça voyage....

     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique