• deux fois moins vite

    maintenant on roule carrément deux fois plus lentement que jusqu’à les années 90.
    Jusque dans les années 90 la vitesse en zone urbaine était limitée à 60, ce qui était raisonnable, et les chauffards de français-moyens y roulaient à 80 et klaxonnant ceux qui respectaient le 60 (65, puisqu’on nous disait qu’on pouvait). Maintenant ils ont pour des raisons d’ « image » imposée par le régime Libéral-fasciste en vigueur, mis la limitation à 50, et par ailleurs la répression est devenue tellement hystérique, et la violence administrative telle qu’on ne peut surtout plus se permettre de seulement risquer de frôler le limite par inadvertance; donc il faut prendre une marge de sécurité et en pratique ça veut dire qu’on doit respecter le 45.
    75 sur route (les tronçons où il est encore permis d’aller à 90 (c’est à dire 85) se font de plus en plus rares) alors que pareil jusque dans les années 90 on y roulait à 95, et on se faisait dépasser par tous les français-moyens qui y roulaient à 110 et vous klaxonnaient rageusement.
    Il n’y a plus que sur les autoroute où on est censé être obligé de rouler à ? je ne sais plus 120 ? de toutes façons comme on complètement perdu l’habitude de rouler vite on ne sait plus et on y devient dangereux

     

    et maintenant dans les ville ce n'est même plus ça mais carrément 25 à l'heure qu'il faut rouler , donc obligatoirement rester en première, et constamment freiner (plus réaccélérer pour ne pas caler). Vous pensez que question désertification des centre-ville et mort de leurs commerce ça va donner le dernier clou de leur cercueil (déjà avec l' quasi impossibilité de stationner plus personne n'allait faire ses courses dans les centre-ville, où d'ailleurs il n'y a plus rien, à part des "boutiques de luxe" et des "résidences" aux minuscules et hyper-chers appartements digicodés)

    « Les traités internationaux : la grande ruse mortifère anti-démocratie du grand capitalil faut choisir soit on obéit à l'oligarchie des milliardaires soit on obéit au peuple, on ne peut pas faire les deux !" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :