• le fond de l'affaire

    Chronique d’un conspirateur… Georges L Zeter Samedi 18 Juillet 2020
    Le confinement est comme le médicament : ça permet une belle cicatrisation sur une jambe de bois. Cependant, il y a un gros avantage d’être cadenassé at home : De cogiter sur la marche du monde et autres billevesées. Alors : Imaginons… Mais c’est de la pire fiction accouchée par un cerveau enfiévré par de la propagande « conspirationniste » et qui las de tourner en rond dans son 22 mètres carrés au dernier étage sous les combles se met à imaginer… (Et oui, le confiné imagine et devient un conpenseur)
    Imaginons ? - Qu’il y est sur terre une minuscule confrérie, très-très-très haut placée, non-point des élus, eux ne comptent pas, mais cachée derrière les paravents de :

    la haute finance, les circuits d’influences, les franc-macs, le pouvoir profond, les services secrets, es lobbies, le Bilderberg et les /G20/G7, ce depuis plusieurs décennies et qui aurait décidé qu’il y a trop de bipèdes inutiles sur terre, imaginons ? Qu’ils se soient dit ces confrères: éliminons-les, évaporons-les… Mouais, 6 ou 7 milliards à faire dégager ad patres ? Les travaux d’hercule comparés à ça ne seraient que de la gnognotte de sansonnet…Et puis, depuis que des inventeurs fous ont décidé de remplacer les abeilles butineuses par des drones miniatures, au lieu d’interdire le glyphosate ; Pourquoi ne pas appliquer la même logique aux humains : une chiée de robots et quelques maitres du monde survivants et hop, voila la version réorganisée du « Le pire des mondes ».
    Comment les faire partir ?

    Les guerres ? Dans leur tête ça ressemble qu’à de l’artisanat, car, en y mettant du cœur ça ne volera pas plus haut que quelques centaines de millions. Il y a l’option atomique, mais là, les derniers survivants calfeutrés dans leurs bunkers climatisés devront apprendre à survivre comme des rats durant des siècles.
    Le bactériologique ? Même chose, le nuage malsain se faufile partout et donc peut estourbir ces quelques élites aussi.
    Les pandémies provoquées ? Encore dans le domaine de l’incertain.
    « Ces gens là », veulent maîtriser de bout en bout le processus de nettoyage par le vide, sachant qu’ils ont deux atouts dans leur manche : L’argent et le temps.
    Time is money, and money buys time!

    Imaginons…Qu’il y a plusieurs décennies, l’infime élite mondiale ait pris en compte l’explosion démographique, l’épuisement des ressources, la pollution galopante et surtout l’évolution technologique, mettant au rencard à vie des masses devenues inutiles, car non productives, mais qui pourtant demanderaient leur part du gâteau ; Ce qui générerait des troubles sociaux, des révolutions, du désordre… Et « Ils » détestent ça le désordre ces zélites/zélotes là, la loi et l’ordre d’abord…Bien sûr organisé par leurs petits soins bien à eux…
    Alors pour détruire « la bête », fallait s’attaquer à la racine.
    Si, dans un monde fini telle notre planète, la bride est lâchée et que tout est organisé pour polluer, les êtres vivants par le biais de la chimie (pesticide), la génétique (OGM, clonage), la pharmacie et la médecine prescripteuse d’antibiotiques à tout va et de médocs perlimpinpins, la pollutions par les endocriniens, les sols, les océans, l’alimentation industrielle, la déforestation, les radiations…Enfin bref, tous les maux de ce qui est appelé « la catastrophe écologique », et bien, il y aura une conséquence à moyen terme ! Disons qu’il a fallu 50 ans pour abaisser, La déficience du système immunitaire humain ; celui qui depuis que le singe est descendu de l’arbre doit nous protéger contre le bouillon de culture dans lequel nous vivons. Nous sommes journellement assaillis par des milliards de milliards de bactéries, microbes, virus et autre « trucs » visibles seulement à partir d’un microscope. Chaque rencontre d’un autre et + si affinité est un échange en milliards et notre système permet de filtrer tel le portier d’une boite de nuit et de botter les fesses aux indésirables…

    En lisant bien il ressort que tout ce qui est en rapport avec l’alimentation : probiotiques (les intestins), jus d’orange, magnésium, vitamine D, et bien, ce sont des produits totalement dénaturés, plein de sucre, de colorants et qui surtout n’apportent presque plus rien concernant « le bon alimentaire ». Un petit exemple : une pomme des années 50 donne en nutriments bénéfiques ce que donnent 50 pommes d’aujourd’hui… Quant à dormir suffisamment, la gestion du stress et les activités physiques…Vue le nombre de gens en surpoids et d’obèses sans compter ceux qui tournent à coup de Lexomil et autres médocs qui vous veulent du bien… Bref, sur ces 7 actions bénéfiques pour notre immunité, peu d’entre nous peuvent se targuer de les suivre. Il en résulte des dépressions, de l’alcoolisme, des drogués, des suicides et plus généralement une société qui va mal et qui va droit dans le mur.
    Pour contenir tout ce désordre des sens, il y a les jeux du stade et les stades des jeux, les olympiades, le dieu foot, le porno sur internet, les jeux vidéos, les séries TV, la TV-irréalité, la surconsommation, le paraître, la compétition et tout un système basé sur la jouissance immédiate s’adressant surtout à notre cerveau reptilien (l’instinct de survie) et le limbique (les émotions), le 3eme cerveau ayant été déconnecté chez la plupart, le néocortex, là où se tapit le centre du raisonnement, la logique, la conscience… 50 années de décroissance dans les apprentissages, l’éducation ont fabriqué un modèle humain qui se prive de ce cerveau qui est la pour structurer le sens critique, analyser, remettre en question, comprendre.
    Où en sommes-nous ?

    Une humanité nourrie d’assez proche manière comme le bétail qu’elle dévore gloutonnement ; car la mangeoire est cousine de la logique fastfood. Une humanité qui n’arrive plus à structurer deux pensées qui se tiennent et qui n’arrive plus à gérer ses contradictions, une humanité qui a peur de tout et de tous et donc, qui a soif de suivre et d’entendre des beaux parleurs qui sauront la convaincre que demain sera bien et qu’on rasera gratis, qu’on ira en avant…The american’s way of life quoi… Une humanité prête à abandonner sa liberté contre « LA sécurité » invasive, mais nécessaire et souhaitée. (Cameras, reconnaissance faciale, drones, mouchards et délation). Chaque attentat pue sa planification établie dans des sphères éminentes, là où l’air est raréfié, là, dans un entre-soi macabre qui organise la fin au nom d’Allah et d’autres...Il faut faire très peur !
    Depuis la covid19

    Le « monde invisible » a mis les bouchées doubles ! N’oublions pas que « ce monde » a lahaute main sur, les médias, la santé, l’argent liquide, l’économie, les organisations internationales, les gouvernements et que ne sais-je encore ?
    Un ballon d’essai a été lancé, d’abord pour masquer la catastrophe financière qui s’annonçait, mais surtout pour faire avancer un agenda : les velléités de créer un gouvernement mondial et la capacité de tous les peuples à suivre « les consignes sanitaires » entendez par là « les ordres venues d’en haut » ; à savoir : pouvoir total en confinement, réorganisations et votes de lois liberticides, police et armée omniprésentes dans les centres villes, arrêts de tout déplacement d’un continent à un autre, d’un quartier à un autre, traverser la rue pour acheter son pain, = 138 euros d’amende.. A mon humble avis, ça a été un succès total …Et ainsi, « ce monde » va nous jouer l’acte deux dans peu de temps. La deuxième vague fait parler d’elle, existant que dans les colonnes des journaux à la botte, mais faire peur paye, si bien, Sibeth !
    Pourtant : les médecins généralistes, ceux qui voient les patients s’accordent que porter un masque ne sert presque à rien, car, ceux vendus ne font que partiellement filtrer et retiennent les impuretés des poussières qu’ainsi nous ré ingurgitons. Se désinfecter les mains est contre-productif, car vouloir créer un monde aseptisé c’est justement mettre en veille notre système immunitaire. Un bon exemple : aux U.S depuis longtemps les mères passent leur temps à vaporiser des désinfectants dans toute la maison…Et bien, il a été démontré que les enfants américains sont particulièrement fragiles aux attaques microbiennes et infectieuses et sont de plus en plus asthmatiques et allergiques à tout. Pour combattre un virus « il suffit » de suivre les 7 recommandations de bonne hygiène décrites plus haut, mais encore faut-il avoir les moyens de s’alimenter bio…Ce qui est d’ailleurs énorme, car, tout le monde a admis que dans un même supermarché il y ait un rayon bios avec des aliments sains et un rayon non-bio avec des aliments empoisonnant à petit feu…(Ou est passé le cerveau néocortex ?) Enfin, garder en confinement est malsain d’un point de vue d’hygiène générale, l’humain a besoin de respirer un bon air, de se déplacer, de s’occuper et d’interagir avec ses semblables, nous sommes une espèce sociale avant tout. Il est à croire que « ceux là », veulent d’abord nous transformer en un cochon-d’Inde qui coure seul dans sa roue, puis, nous faire disparaître en une poussière si fine que ça ressemblerait à un remake du « soleil vert »…

    Dans les trente milles morts français peu on subit une autopsie. Mais il est aisé de supposer que l’énorme majorité était âgée, ayant d’autres pathologies lourdes et qu’il n’y a aucun chiffre qui sépare ces cas là, et ceux mourant directement du corona. Ce vent de panique désorganisé a mis a plat l’économie alors qu’en d’autres pays en testant en masse et en séparant les porteurs, le nombre de décès a été faible et la nation a continué de fonctionner.
    Le professeur Montagné avait raison : ce covid19 ne vient pas d’un labo, ce n’est pas un monstre crée, mais il serait fortement question que ce virus ait été bricolé et ait muté. D’ailleurs aux vues de la bronca soulevée contre lui, on doit se poser des questions, car, il n’est pas devenu prix Nobel pour ses talents de jongleur à trois balles que je sache.
    D’autres médecins de plateaux, usant leur fond de culotte sur les fauteuils d’émissions TV faisant la promo du vaccin siglé Bill Gates et Melinda, tel ce Laurent Alexandre qui benoîtement en direct nous dit « seulement les femmes éduquées et diplômées devraient pouvoir donner naissance » …Oui, en 2020 un médecin cathodique fait la promo de l’eugénisme…Et qui trouve à y redire ? Les nazis doivent se taper sur le ventre !  Et Margaret Sanger aussi. Ce même Alexandre qui crache véritablement sa haine contre le professeur Raoult, qui, a eu la mauvaise idée de foutre un coup de pied dans le marigot des crabes et autres crocos qui sont là en VRP de big-pharma pour pousser à la vente de vaccination… Business-plan comme disait le sketch desGuignols de l’Info : https://www.jp-petit.org/VIDEOS/guignols_industrie_pharmaceutique.mp4 Coup de piquouse en bonne voie car, les gouvernements ont signé un chèque en blanc pour le développement et la vaccination volontaire (mais avec conséquence si refus !) Comme pour les onze vaccins en un pour nos mômes, qui, si refus ne peuvent pas aller en crèche et à l’école, et bien là, on vise plus haut : plus de boulot, de billet d’avion, de train, d’hôtel, etc, à l’infini, qui condamnera le récalcitrant à rentrer dans le rang de la bonne marche de ce « meilleur des mondes » ou bien, d’émigrer vers les terres australes, là, ou le manchot est roi et où la reine n’est pas manchote.

    Georges Zeter/ juillet 2020

    « destruction de la France"L'Esprit de la Modernité" comme l'avait bien diagnostiqué Zygmunt Bauman dans son lvre "Modernité et Holocauste" »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :