• y'a que nous qui pouvons faire quelqu'chose pour nous (Gilbert Bécaud)

    https://www.youtube.com/watch?v=_giP1jBzFxM



    on commence à voir les journaputes faire de la propagande contre le mouvement du 17novembre "c'est minable!" "on va pas manifester à côté de l'extrème-droite" (assez bizarre cette diabolisation de "l'extrème-droite" dans une France dont le "petit monde" politique est, comparé avec les années, 60, massivement  beaucoup , beaucoup plus à droite !) etc, visiblement
    nos maîtres (les vrais ! les banquiers européïstes, les sponsors de Macron, etc) commencent à s'inquiéter, et ils veulent contrer ça tout de suite de peur que ça déborde !

    Raison de plus pour y participer !

    la suite  (très important la suite !) :

    http://149.56.120.35/video/qmKO7MkHPc8/mobilisation-du-17-novembre-comment-assurer-la-transition-politique-/

     

    une autre remarque : vous savez j'espère (ça fait partie de la culture de base ! même pour les athées) que Jésus a dit dans le Sermon sur la Montagne "heureux ceux qui on faim et soif de la justice".
    eh bien voici un exemple de quelqu'un qui a faim et soif de la justice (et que ça empêche de dormir) 

     

    le PARDEM APELLEAU BLOCAGE DU 17 :

    Le 17 on bloque tout !
     
    Par Jacques Nikonoff, président du Parti de la démondialisation (Pardem)

     
    Depuis que j’ai mis mon gilet jaune de la sécurité routière sur la plage avant de mon véhicule, je croise en Seine-et-Marne un nombre incroyable d’automobilistes qui ont fait comme moi. Combien ? Une voiture sur 30, sur 20, sur 10 ? Le phénomène est massif et se renforce jour après jour, il n’y a qu’à compter les voitures avec gilets jaunes dans les parkings des grandes surfaces. Les appels de phares ou coups de klaxon lorsqu’on croise un autre gilet jaune deviennent un signe de reconnaissance et de complicité.
     
    Bien sûr, le Parti de la démondialisation (le Pardem) appelle à participer aux initiatives du 17 novembre. Ce phénomène est inédit. Son développement reste totalement imprévisible. En fait, cette traînée de poudre populaire semble être à la fois une protestation radicale contre le macronisme, pas simplement focalisée sur la hausse des prix des carburants, et contre l’impuissance générale apparente, politique et syndicale. Pour autant, jusqu’à présent, les gilets jaunes ne sont pas prêts à se faire récupérer et à se donner aux extrêmes ou réputés tels, quels qu’ils soient, contrairement à la lancinante campagne des grands médias pour tenter de les discréditer.
     
    Plan de la note :
     
    1.- Certes, les voitures individuelles polluent, mais il n’y a pas qu’elles !
    2.- Lutter pour le pouvoir d’achat, plus que jamais, est nécessaire et justifié, les gilets jaunes ne sont pas des « beaufs ».
    3.- Arrêtons l’écologie punitive et construisons la transition sociale, écologique et démocratique.
    4.- Investir les réseaux sociaux pour en faire l’arme du peuple.
    5.- Construire un front du peuple auto-organisé.
     
    Pour lire la note, cliquez ci-dessous :
    http://www.pardem.org/actualite/luttes/895-le-17-on-bloque-tout

     
    Les choses sont donc claires. L’Union européenne est au cœur de l’augmentation de la fiscalité sur les produits pétroliers, entre autres.

    « un peu d'info sur un sujet sur lequel vous n'avez que la propagande des journaputes au service des 8 milliardaires !à la lumière de ces révélations le sort de Helric Fredou on comprend ce qui s'est passé .... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :