• mais oui au fait !

    Quand on voit ce qui se passe de nos jours,comment, et combien, « on » utilise les procédés les plus mensongers et les plus malhonnêtes pour diaboliser, pour discréditer, pour baillonner, et/ou incliner les public à ne même pas les  lire  ou regader leurs vidéos, ceux dont la pensée ou les enquêtes, risquent de repréenter une menace pour nos maîtres, pour l’Establishment, pour la flicaille, pour le grand Quand on voit ce qui se passe de nos jours,comment, et combien, « on » utilise les procédés les plus mensongers et les plus malhonnêtes pour diaboliser, pour discréditer, pour baillonner, et/ou incliner les public à ne même pas les  lire  ou regader leurs vidéos, ceux dont la pensée ou les enquêtes, risquent de repréenter une menace pour nos maîtres, pour l’Establishment, pour la flicaille, pour le grand capital, pour l’impérialisme.
    Au point que quand on voit quelqu’un être l’objet d’une vaste campagne de dénigrement, la première réaction d’un intellect sain doit être la méfiance, de se poser la question basique de tout bon inspecteur de police qui aborde une enquête « hmm, à qui profite le crime ? »,  et puis surtout de ne pas éviter de le lire/regarder, ce qui est visiblement le but de ceux qui organisent cette campagne de dénigrement, mais d’aller voi sur pièce, justement, ce qu’il dit, ce qu’il montre, ce qu’il apprend, et qui apparemment gêne, puisqu’on cherche à le décrédibiliser !
    Donc quand on est « échaudé » par ce qu’on voit de nos jours. Ben ça doit avoir un effet rétroactif ! Dans le passé, au cours de l’histoire, il y a déjà eu des gens qu’on  a étiqueté d’affreux, de « sanguinaires » etc. Et que vous n’avez sûrement pas cherché à connaître davantage à cause de ça, et en tous cas vous n’avez surement pas lu les œuvres – qui a lu Robespierre ? Qui a lu Marat ? capital, pour l’impérialisme.

    Au point que quand on voit quelqu’un être l’objet d’une vaste campagne de dénigrement, la première réaction d’un intellect sain doit être la méfiance, de se poser la question basique de tout bon inspecteur de police qui aborde une enquête « hmm, à qui profite le crime ? »,  et puis surtout de ne pas éviter de le lire/regarder, ce qui est visiblement le but de ceux qui organisent cette campagne de dénigrement, mais d’aller voi sur pièce, justement, ce qu’il dit, ce qu’il montre, ce qu’il apprend, et qui apparemment gêne, puisqu’on cherche à le décrédibiliser !
    Donc quand on est « échaudé » par ce qu’on voit de nos jours. Ben ça doit avoir un effet rétroactif ! Dans le passé, au cours de l’histoire, il y a déjà eu des gens qu’on  a étiqueté d’affreux, de « sanguinaires » etc. Et que vous n’avez sûrement pas cherché à connaître davantage à cause de ça, et en tous cas vous n’avez sûrement pas lu les œuvres – qui a lu Robespierre ? Qui a lu Marat ?


    Or justement Marat, dont à part son assassinat les gens en général ne savent rien, parce que, contrairement à Rousseau (qui d’ailleurs a bien failli tomer dans l’oubli lui aussi, tellement Voltaire, et d’autres l’ont sali)  ne le lisent pas ! …. Or, si on le lit, on découvre des choses comme ça par exemple :


    * « La liberté de tout dire n'a d'ennemis que ceux qui veulent se réserver la liberté de tout faire. Quand il est permis de tout dire, la vérité parle d'elle-même et son triomphe est assuré. »


    * « La trop grande sécurité des peuples est toujours l'avant-coureur de leur servitude. »
    (très d’actualité en notre époque qui a fait de la « sécurité » un dieu, et qui au nom de cette sécurité est en train de nous supprimer toutes les libertés ….)
    (comment il conçoit l’ordre qui doit régner dans une armée républicaine, c’est donc valable aussi pour la police …)

    « leur devoir de citoyen les oblige d’examiner les ordres qu’ils e reçoivent, d’en peser les conséquences, d’en prévenir les suites Ainsi lorsque ces ordres sont suspects, ils doivent rester dans l’inaction ; lorsque ces ordres blessent les droits de l’homme, ils doivent y opposer un refus formel ; lorsque ces ordres mettent en danger la liberté publique, ils doivent en punir les auteurs ; …
    Tout serment contraire à ces devoirs sacrés est un sacrilège qui doit rendre odieux celui qui l’exige, et méprisable celui qui le prête. »


    * « Le droit qu’ont les citoyens de s’assembler où il leur plaît,et quand il leur plaît, pour s’occuper de la chose publique, est inhérent à tut peuple libre. Sans ce droit sacré, l’État est dissous, et le souverain est anéanti ; »


    * Qu’aurons-nous gagné à détruire l’aristocratie des nobles, si elle est remplacée par l’aristocratie des riches ? »

    « il faut que les français se refassent une culture politique ! et rétudient la démocratie avec Etienne chouard, et la lutte des classes avec Karl Marxles leçons des gilets jaunes »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :