• le sourire

     

    Autrefois, je ne sais pas quand ça a commencé, mais ça a régné jusque on dira les années 70, les femmes étaient censées être souriantes. Or elles ne sont pas comme ça au naturel, donc elles jouaient la comédie, là aussi, elles se forçaient, elles faisaient semblant et arboraient constamment leur plus beau sourire. Il y en avait même dont on dire que c’était leur métier, comme les speakerines de télé ou les hôtesses d’accueil !
    C’était leur soumission au mythe de la féminité, issu des aspirations, et donc de la nature profonde des hommes, qui voulait ça.
    Maintenant « grâce » (oui, d’une certaine manière on peut dire grâce) au féminisme de plus en plus exacerbé, elles sont libérées de cette obligation et elles peuvent garder leur mine spontanée, et maintenant elles ont une mine glacée, méfiante et arrogante, ce qui est leur mine naturelle.

    « disparus !quant à celle-ci elle en a gros sur la patate »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :