• le grand capital a fait (intentionnellement) fait mourir tous les magasins, pour ne laisser que SES hypermarchés

    résultat ?

    un autre problème qui fait que la vie en 1960 était beaucoup plus commode et moins stressée que maintenant
    nul besoin de faire ses courses à la semaine (voie plus si on commande, ce que les gens font de plus en plus, c'est plus reposant, et on échappe à la soumission et à leurs immondes caméras de vidéo-surveillance! pour le mois entier),
    on pouvait acheter les choses au fur et à mesure qu'on en avait besoin !
    - Un saut dans les magasins de la ville, voire du coin, quelques minutes de promenade (pas plus que dans un parking d'hypermarché !) et voilà !

    et les "mougeons" se sont laissés faire.

    Maintenant les jeunes, qui n'ont pas connu les années 50 (ah ! la radio des années 50 infiniment plus DIVERSE et riche que toutes les chaines de télévision de maintenant !) et 60 ne peuvent plus savoir tout ce qu'on a perdu petit à petit (à partir de 1983), comme la grenouille qu'on fait cuire  subrepticement, combien alors la vie du temps de Brigitte Bardot et de Raymond Quenaud était plus libre que maintenant, et plus humaniste, c'est affreux. Et plus sure, pas de chômage ni de NAIRU (vous ne connaissez pas ? c'est un tort tous les jeunes loups des affaires qui étudient en école de commerce connaissent ça) l'échelle mobile des salaires, des syndicats forts et combatifs. Un vrai Régime Général de la Sécurité Sociale qui remboursait tout à 90%

    des églises ouvertes et des cafés partout, des caméras de vidéo-surveillance nulle part.

    « version marxiste d'une chanson de Chantal Goyaà diffuser un max !! »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :