• la mort étrange de Detlev Rohwedder

     

    L'assassinat de Detlev Karsten Rohwedder

    Detlev Rohwedder était un politicien allemand, membre du SPD, le parti social-démocrate. Il a été assassiné le 1er avril 1991.

    En vue de l'annexion de la RDA par la RFA (l'Allemagne a gardé le nom officiel de RFA et la constitution de ce pays, en terme légal, il s'agit donc bien d'une annexion même si on lui préfère le terme prêtant moins à polémique de réunification), le gouvernement Est-allemand a fondé en juin 1990 (4 mois avant la réunification) la Treuhandanstalt, une agence d'État chargé de la privatisation des 8 500 entreprises publiques est-allemandes (4 millions de salariés). Elle en confia la direction à Detlev Rohwedder, un politiciçen et économiste ouest-allemand de centre-gauche.

    Le 1er avril 1991, alors qu'il se trouve dans sa maison surprotégé de Dusseldorf, il est abattu à sa fenêtre par un sniper utilisant un fusil de précision de l'armée US et des munitions standards des forces de l'OTAN, le tireur était basé sur un toit à 63 mètres à vol d'oiseau de sa cible, toit sur lequel on trouva des tracts de la Fraction armée rouge allemande, groupe qui semblait pourtant être en nette perte de vitesse depuis le début des années 80. Des arrestations eurent lieu dans les milieux d'extrême gauche mais personne ne fut inculpé officiellement pour ce crime. Les tracts déclaraient que Detlev Rohwedder avait été abattu comme une protestation contre les privatisations dans l'ex-RDA.

    Pourtant, Detlev Rohwedder n'était pas un partisan des privatisations sauvages. Son projet était de transformer les entreprises est-allemandes en coopérative ouvrière, distribuant les actions des sociétés à ses salariés. Suite à son assassinat, il fut remplacé à la tête de la Treuhandanstalt. Le gouvernement Est-allemand n'existait plus et c'est le gouvernement de la RFA réunifié qui nomma son successeur, non plus dans les rangs du SPD mais de la CDU au pouvoir. Birgit Breuel pris la direction de la Treuhandanstalt et abandonna le projet de coopérative ouvrière de son prédécesseur pour liquider et vendre au plus vite les entreprises Est-allemande à des investisseurs privés qui firent souvent de très bonnes affaires.

    En 2001, une analyse ADN fut réalisée sur un cheveu trouvé sur le toit d'où avait tiré le sniper. Le tireur fut alors désigné comme étant Wolfgang Grams, un activiste d'extrême gauche mort huit ans plus tôt en 1993. Wolfgang Grams était mort lors de sa tentative d'arrestation par la police dans la gare de Bad Kleinen. Des tirs avaient été échangés et un policier avait été tué. La police affirme que Wolfgang Grams s'est tiré une balle dans la tête plutôt que d'être pris vivant tandis que les parents de Wolfgang Grams assurent que la police l'a délibérément abattu d'une balle dans la tête à bout portant.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Wolfgang_Grams

    Certains mouvements en Allemagne estiment que l'implication de Wolfgang Grams, qui ne peut plus se défendre, dans l'assassinat de Detlev Rohwedder est une manipulation. La justice allemande a clôt le dossier sur la base de cette preuve ADN.

    bien monté, non ? et le tour est joué.
    Pourtant si on pose la question que se pose tout bon détective: "à qui profite le crime" ????

    « la famille Le Pen est ce qui permet au système de se maintenirencore une fois retomber dans le même piège »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :