• destruction de la France

    ) 17/7/2020 (en passant devant) autrefois, au lieu dit « la croix de grès (et effectivement elle y est encore il y en a une), c’était un relais de poste, du temps des diligences. Par la suite s’est resté un café, et un hôtel. J’ai encore connu les derniers jours du café, Maintenant il est fermé. En face aussi, visiblement, comme elle était construite, la maison était un café. C’était un lieu de sociabilité, et de commodités, du temps où la France appartenait aux français.

    Maintenant elle est totalement déséquipée.

    Il n’y a plus de train, plus de cars (sans doute que le relais de poste était devenu par la suite un arrêt d’autocars.), plus d’hôtels (à part les fameuses « chaînes » d’empires capitalistique, aux établissements hyper-chers, réservés aux bourges), plus de cafés. (rien qu’entre les 30 années où j’ai fréquenté la ville d’Arras, les 3/4 des cafés que j’ai connus ont disparus, maintenant il n’y a quasiment plus, on a tout fait pour en faire fuir la clientèle, TOUT !) il y avait encore des restaurants, mais maintenant Macron est en train de les faire mourir…..

    « le fond de l'affaire »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :